08 novembre 2012

Les divorces en France

Des divorces en hausse constante

 En France, en 2011, 44,7% des mariages finissent en divorce et créent une population de nouveaux célibataires divorcés : ils ont en moyenne 41,7 ans pour les hommes et 44,3 ans pour les femmes. Une aubaine pour les sites de rencontres, les vendeurs d’immobilier ou d’électroménager.

En 2011, 1,6 million d’enfants vivent dans une famille recomposée.

590 000 personnes cohabitent avec les enfants mineurs de leur nouveau conjoint. Ces familles recomposées comptent fréquemment plus de 4 demi-frères et demi-sœurs et représentent 7,7% des familles françaises.

D’après le ministère de la Justice, le nombre de divorces prononcés après moins de 3 ans de mariage ont augmenté de 50 % entre 1998 et 2003. Pour mille mariages célébrés en 2002, 25 se sont terminés par un divorce, au cours de la sixième année d'union. Et, pour mille mariages célébrés en 2007, 6,3 se sont terminés par un divorce l'année suivante...(Sources : ministère de la Justice ; Insee.)

Le Nombre des divorces en France

Chaque année, depuis les 15 dernières années, le nombre de divorces en France est d'environ 110.000 à 120.000.

1972 : 44 738 ;

2000 : 114 620 ;

2004 : 134 601 dont par consentement mutuel dont : 81 293 rupture de la vie commune et  50 079  conversion de séparation de corps en divorce 1 855 ;

2005 : 152 020. 

Le divorce, bientôt la norme ?

Le taux de divorce en France en 2006  était de 30%, soit un mariage sur trois qui finit par un divorce.

Pour 1000 mariages célébrés en 2002, 25 se sont terminés par un divorce, au cours de la sixième année d'union. Et, pour mille mariages célébrés en 2007, 6,3 se sont terminés par un divorce l'année suivante...

 Pour mille mariages célébrés en 2002, 25 s'était terminés par un divorce, au cours de la 6ème année d'union.

Et, pour mille mariages célébrés en 2007, 6,3 se sont terminés par un divorce l'année suivante... Le divorce rentre petit à petit dans les moeurs.

Les Femmes et le divorce

68 % des femmes qui divorcent ont une activité professionnelle. (ce qui leur permait d'avoir plus d'autonomie pour vivre seule qu'auparavant)

La femme demande le divorce plus souvent que l'homme.(y aurait-il un manque de lâcheté de la part de ces messieurs ou préfèreraient-ils se voiler la face?)

Dans 83 % des cas, la garde des enfants est confiée à la mère.

Dans 64 % la résidence du ménage est attribuée à la femme.

 Le  divorce par durée du mariage :

 Chaque année, combien de divorces pour 1 000 mariages au départ

1975 pour 1000 mariages, 14,2 ont fait l'objet d'un divorce en 1985 (au cours de la 10e année d'union).

2005 : pour 1 000 mariages en 2002, 33 mariages se sont terminés par un divorce (au cours de la 3e année d'union).

2005 avait enregistré une hausse exceptionnelle de divorces avec 155 253 divorces prononcés (+ 15,3 % par rapport à 2004) due à la mise en oeuvre de la nouvelle procédure de divorces en janvier 2005.

Le divorce n'a cessé de croître depuis 1964, passant de 30 000 à 110 000 par an en 1993. Aujourd'hui on en compte plus de 130 000 par an !

Des liens entre profession et divorce ?

 Selon une étude britannique,certaines professions seraient plus exposées que d'autres aux divorces.

Ainis, les professions ayant le plus de % de "chance" de divorcer seraient :

  1. Danseurs et chorégraphes (43.05%)
  2. Barman (38.43%)
  3. Kinésithérapeutes 38.22%
  4. Nounou, psychiatre, et Auxiliaires de vie (28.95%)
  5. Entraîneurs sportifs et autres métiers liés au sport (28.49%)
  6. Porteurs de bagage et concierges (28.43%)
  7. Télémarketeurs (28.10%)
  8. Serveurs / serveuses (27.12%)
  9. Couvreurs (26.85%), employés de maison et ménagers (26.38%)
  10. Chefs cuisiniers (20.10%)

A l'inverse, les dentistes et ophtalmologistes n’auraient qu’entre 2 à 7% de chances de divorcer, la palme de la fidélité revenant aux ingénieurs agronomes avec moins de 2% de risques de divorcer. 

 Les divorces dans le monde

Nombre de divorces pour 100 mariages (2002) 

Finlande 50,1 ;

Danemark 46,6 ;

Norvège 46,1 ;

Autriche 44,7 ;

Allemagne 41,8 ;

Hongrie 41,7 ;

Suisse 40,3 ;

P.-Bas 37,2 ;

Grèce 15,7 (en 1999).

Le plus fort taux de divorce pour 1 000 mariages est autour de la cinquième année, quelle que soit l'année étudiée.

Source http://www.planetoscope.com/

Posté par ASFMR56 à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les divorces en France

Nouveau commentaire